Fête communale 2018

La fête communale s’est déroulée du samedi 4 août au dimanche 5 août 2018.

Le samedi après-midi était l’affaire des joueurs de pétanque qui pointent ou tirent… A ce jeu, environ 25 équipes ont répondu présentes!

Le samedi soir, dans une ambiance aussi imbibée qu’un baba au rhum (mais il se buvait en fait de la bière!), se déroulait le bal du soir dans un esprit bon enfant.

Le dimanche, dès 11 heures,  prenaient place justement les jeux pour enfants  comme vous pouvez l’admirer :





































































Mais ce n’est que partie remise, et c’est avec grande joie que le comité des fêtes réorganisera la prochaine fête communale!!!!


Rendez-vous à l’année prochaine!

Le soir mon reporter préféra goûter aux joies de l’instant et du vu et vécu plutôt que de me donner quelques photos :

C’est une autre manière de lui dire : Tu es virée!!!! Blague à part!


A 21 heures retraite aux flambeaux :

Une armée de lucioles cheminait dans les rues de Sannat, comme une grosse grappe de raisins dorés à souhait…

Puis à la nuit tombée un Méga feu d’artifice pétarada pour fêter les 25 ans de collaboration de RDN et du comité des fêtes de Sannat.

Puis le bal de fin clôtura ce week-end festif. Un bal vif et joyeux mais toujours dans un esprit bon enfant.

Les fûts de bières se sentaient légers comme des montgolfières, les yeux piquaient les noceurs et ceux des organisateurs dont les cernes tombaient comme ceux des chiens de BD…

A 16h30, le« corso fleuri », sur le théme  des 2 cv!!!

Heureusement, miss Sannat a su rester plus digne même si Strasbourg nous réclame toujours la choucroute volée dans le restaurant…

(A préciser : la dame au chapeau à côté est bien Mme de Fontenay!!!

Le botox fait des miracles!!!!)

Sans doute trop décontenancée par la beauté des miss, mon reporter m’a prévenu qu’à force de se tenir les côtes (de porc!) de trop rire à la vue des « miss », elle avait oublié de prendre une photo… elle a pu glaner malgré tout dans l’après-midi une photo de la 1ère dauphine sans doute furieuse de s’être faite volée la vedette par l’exquise Miss Sannat. Fort à parier que malgré cette chevauchée de tracteur, elle veut « la paix dans le monde » et « travailler dans l’humanitaire. »

Je vous épargne les commentaires de mon reporter :

« Notre 1ère dauphine en pleine action !!! Ça c'est du dossier ! Limite à montrer sa ––––-..mais en –––––- ??!!!

Et notre hippie qui shoote le chapeau

Magnifique ! »

A l’occasion du repas de midi à 13 heures (si si!!), Miss Sannat était élue parmi une bonne demi-douzaine de représentantes.

Le repas dont le « must » était le cochon à la broche et ses pommes (pas dauphines , nul ne mangea les dauphines du concours!!!)… au four…

Le fameux cochon à la broche qui sait toujours ravir les papilles, même si mon reporter chargé de couvrir l’événement me prévient que pour l’illustration il ne s’agit pas du « cochon 2018 », qu’elle a oublié de le prendre en photo, et a dû puiser dans les années antérieures… mais qu’un cochon, ma fois, en vaut un autre…

Saurez-vous reconnaître le millésime de ce cochon????